23/07/2008

Qu'est ce que la bêtise?

Voilà que j’avais oublié en préambule de tenter de définir ce que j’entendais par bêtise ?

Ce n’est probablement pas une série de synonymes qui pourraient la définir. Parler de connerie, de stupidité, d’imbécillité ne serait qu’une approche très floue de ce qu’est la bêtise.

La bêtise existe-t-elle d’ailleurs vraiment ? Si il est vrai que nous la voyons un peu partout, à condition d’ouvrir un tant soit peu nos yeux, elle reste une appréciation très subjective.

Ce qui est bête ou con pour l’un apparaîtra comme digne d’intérêt et intelligent pour l’autre.

La bêtise est à définir, selon moi, non point comme un état passager (tout le monde fait des bêtises), mais plutôt comme une structure mentale figée, conditionnée. La bêtise viendrait alors souvent de notre peur d’innover, de vivre dans l’interrogation, de vivre en dehors des routines, des conventions. Etre « bête », au sens animal du terme,serait du domaine de ne point fonctionner autrement que par réflexe.

Habitude et peur, voilà peut-être qui fait mieux comprendre la bêtise, son origine en tout cas.

La bêtise viendrait peut-être aussi, de la peur de l’échec, de cette peur que nous éprouvons dès que nous sortons de notre routine quotidienne.

Définir la bêtise comme un défaut d’intelligence, de jugement, comme une action ou une parole stupide ou encore une erreur, une maladresse, une faute, une bagatelle, est bien trop limitatif et ne va pas jeter grand éclairage sur ce qu’est en profondeur la bêtise.

La bête, l’animal se distinguerait-il tellement de nous ? En quoi ferions-nous la bête ?

Et j’en reviens alors que nous sommes capables, plus sans nul doute que l’animal, à faire face à des situations imprévisibles, ce que réussit rarement la bête…

Agir en deçà de notre intelligence, simplement par a priori deviendrait alors une bêtise.

Ne jugeons pas donc trop vite et a priori ce qui serait bêtise ! Ce serait une bêtise aussi.

Voilà qui va m’obliger à être prudent dans mon petit traité de la bêtise…

Osons dire aussi que la bêtise est source de communication. Elle nous aide à partager, sur base de conneries, bien d’autres choses.

La bêtise est aussi collective qu’individuelle.

Ne la rejetons donc point. Arme redoutable pour nous protéger, pour s’adapter à certain type de public, elle peut aussi déstabiliser un adversaire et surtout elle peut faire rire.

Je me sens limité par les mots pour exprimer ce qu’est la bêtise, comme d’ailleurs pour définir n’importe quoi.

Alors à vous, tout compte fait, d’estimer ce qui peut être bêtise ou pas !

.