02/10/2012

La bêtise des promesses électorales.

  Rien de nouveau en cet automne électoral. Les slogans sont toujours aussi creux. Les visages souriants de celles et de ceux qui se disent dévoués et passionnés par une meilleure  organisation de la Cité cachent bien l'ambition d'exercer surtout le pouvoir au profit d'intérêts peu avouables.

Ceux qui ont eu en charge, durant six ans, la gestion de nos communes se félicitent de leur bilan, tandis que ceux qui y aspirent le critique. Les uns continuent à faire des promesses, comme si le temps ne leur avait pas donné le moyen de les réaliser. Les autres font de la surenchère!

Tout ce cirque politique pour obtenir nos voix et proclamer les bienfaits de notre démocratie, alors que le combat des urnes est devenu une simple formalité bien aseptisée. Les grands enjeux de choix de société se diluent dans des formules publicitaires bêbêtes ou pires encore dans des slogans répondants à la peur, au racisme.

Comme en cette saison, les feuilles de promesses tomberont vite. A l'annonce des bonbons offerts, succédera la facture! Les taxes "régressives"  (puisqu'elles frappent  riches et moins riches sans distinction) reviendront, probablement augmentées. La politique "bling bling", reprendra ses droits. Ceux qui auront voté pour des partis traditionnels qui n'ont plus beaucoup de différences dans leur pratique du capitalisme se diront encore déçus.

La résignation des uns, l'indifférence ou le dégoût des autres laissera le champ libre à celles et ceux qui auront à dicter ce qui fait  partie de notre vie quotidienne, car "si vous ne vous occupez pas de politique, la politique s'occupe de vous".

Ne croyez pas que votre voix ne compte pas, sinon pourquoi les candidats feraient-ils autant de promesses, se vendraient-ils comme des savonnettes?

Réfléchissez bien où mettre votre petit point ce dimanche 14 octobre.

Un vote utile pour le changement (à moins d'être content de la politique actuelle de votre commune et du pays) sera, à mes yeux, celui  pour un petit parti qui, comme un moustique, obligera les "grands" à se réveiller.

10:57 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE ARTICLE

Écrit par : trafic organique | 18/09/2014

Les commentaires sont fermés.