04/09/2010

Sire, ils vous l'ont cochonné...

Sire, ils vous l’ont cochonné…

La fameuse phrase du  général Janssens quand le Congo a explosé devrait être remise au goût du jour !

Ne nous trompons pas : ce que veut la Flandre est l’indépendance et avec elle l’imposition d’une droite pure et dure.

Et voilà que le Roi vient de nommer comme médiateurs le magouilleur opportuniste de Flahaut qui ne doit son perchoir à la chambre que par la volonté de Di Rupo de pas devoir le nommer ministre et par Pieters, premier président du Sénat et premier politicien à s’être déclaré ouvertement séparatiste et républicain !!

Vrai que Albert II ne peut trouver et nommer un magicien, mais ici on est en droit de se demander de qui on se moque…

Ne devrait-on pas, à défaut de magicien, nommer un fossoyeur ?

Les francophones ont fait un maximum sous la houlette d’un Di Rupo intelligent, conciliant et bon stratège. Il a jeté l’éponge avec raison et je ne vois pas ce qui pourrait débloquer la situation.

La chronique d’une mort annoncée du pays est en route. Tout ce qui pourrait suivre ne sera que soins palliatifs.

Sans un sursaut du peuple, spécialement au Nord et à Bruxelles, rien ne changera.

Que donnerait un référendum ? Il se traduirait certainement par une volonté majoritaire de garder notre Belgique. Mais quelle Belgique ? Les flamands la voudront à droite avec la NVA et les partis de droites, les francophones la voudront à gauche avec le PS, Ecolo et une partie du CDH.

Préparons-nous donc au divorce et n’en n’ayons pas peur. Demandons simplement aux Bruxellois et aux habitants de BHV avec qui ils souhaitent l’union. Préparons-nous à établir la répartition de la dette.

Notre ex- pays donnera peut-être alors l’exemple pour, lentement, arriver à une Europe des Régions où le nationalisme et son égoïsme feront moins de dégâts…

23:06 Écrit par mik | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.