25/01/2010

La bêtise du pessimisme.

pessimisme08b
Croire en notre incapacité de changer ou ensemble de changer le monde relève autant de la bêtise que de croire à la venue ou à l’élection d’un messie capable à lui seul d’apporter paix et justice. Pourtant, c’est souvent le contraire qui arrive. Les optimistes passent la plupart du temps pour des idiots ! Le « candide » de Voltaire ou encore le célèbre Flaubert dans son « dictionnaire des idées reçues » offraient une bien mauvaise image de l’optimiste. A leur suite, pas mal d’écrivains poursuivent sur leurs traces.

L’histoire nous démontre pourtant de bien belles victoires des optimistes, de minorités actives et de gens qui ont pu réunir autour d’eux des citoyens décidés aux changements. La victoire d’Obama en est une preuve récente, avec son fameux slogan « "Yes we can", «  Tout est possible ».

Mais, laissons là l’histoire, pour en revenir à la nôtre, à notre désir trop souvent égoïste de bonheur. Le temps de crise ne nous incite pas trop à l’optimisme collectif mais aussi personnel. Nous connaissons tous pour l’avoir entendu ou dit  «  la vie n’est pas rose » ! Et c’est vrai qu’elle ne l’est pas. Mais attention, l’optimiste n’est pas celui qui voit tout en rose. Non, c’est celui qui perçoit clairement ce qui ne va pas en lui et autour de lui. C’est celui, qui après avoir analyser clairement ce qui ne va pas, décide de réagir positivement. Le pessimiste, lui, rate son bonheur et celui des autres, parce qu’il lâche prise, a peur de l’échec, n’ose plus trop avancer. Au contraire, l’optimiste lui apprend et sait rebondir et ne se décourage jamais ou peu de temps.

Je me disais encore que les rescapés miraculeux en Haïti sont certainement des personnes qui ont cru justement jusqu’au bout, dans leur trou noir, au sauvetage possible.

J’espère en tout cas faire partie des «  pessimistes optimistes », non pas par intelligence, mais bien parce que j’ai envie simplement de mieux vivre et en encore longtemps. Il semblerait d’ailleurs que des études sérieuses démontrent que les optimistes sont en meilleure santé grâce à un système immunitaire plus efficace.

A titre personnel, nous avons donc tout avantage à l’être. Mais pas seulement, car l’optimisme peut largement contribuer à faire évoluer positivement les événements.

Alors, un petit conseil : entourez vous de gens qui ont la pêche, qui en veulent et ne sombrez pas avec ceux pour qui le malheur semble un choix inéluctable. Le bonheur est quelque chose aussi qui se choisit, sans pour cela voir tout en rose… Le pessimisme et l’optimisme ne se résument pas à voir le verre à moitié vide ou à moitié plein, à voir tout en noir ou en rose. Ils s’opposent moins que nous le croyons, du moins dans l’analyse. L’important, à mes yeux, est d’agir de façon optimiste, en refusant toute fatalité pessimiste. Et oui, pas si simple qu’à première vue !

Commentaires

ouiiii croire, rêver, espérer...Tout ce qui fait vibrer et qui nous rappelle qu'on vit encore !!
je suis pour aussi. Et tant pis si on me dit que rêver, croire et espérer est stupide.
bonne nuit mon mikou

Écrit par : jojo | 25/01/2010

Bonjour Mik On a la vie qu'on se fait et même si l'environnement n'est pas vraiment propice à une explosion de joies quotidienne, faisons en sorte d'en avoir un petit peu en soi pour la distiler autour de nous. Optimiste, j'essaye de l'être le plus possible et ma foi, cela me réussit :)

Écrit par : Manureva | 26/01/2010

Optimiste? C'est d'ailleurs comme cela que je suis né. Mes parents étaient des optimistes, ils ont donc voulu un enfant beau, intelligent, courageux, artistiquement doué bref un concentré d'eux. Une fois qu'ils m'ont découvert leur optimisme a viré au noir sans nuance. Et moi, je suis resté optimiste car j'avais une raison géniale de vivre heureux: moi.
Qu'importent les indifférents et les violents, les profiteurs et les faux-culs, tant que notre petit jardin secret porte fleurs et fruits à ceux qui les apprécient?
Mon jardin est bio et laisse une part aux parasites, mais ses saveurs et fragrances sont peu communes; d'ailleurs mon jardin secret est juste à côté du tien, plus à droite bien évidemment.
Bises amicales

Écrit par : Mireille&Pat. | 26/01/2010

Bonsoir Mik Les pessimistes dehors !
J'essaye de m'entourer de gens optimistes qui me font rire.
Les autres je les évite le plus possible.
Comme je te connais la bonne humeur est omniprésente chez toi.
Belle soirée, amitiés.

Écrit par : Mousse | 26/01/2010

bonsoir Mik OPTIMISTE mais quand même réaliste au vu du monde, pas pour moi mais pour les autres
douce soirée Mik
bises

Écrit par : nays | 26/01/2010

Bonsoir, et bien je suis une éternelle optimiste, même quand je suis dans la merde grave, je crois en un demain meilleur... Et si aujourd'hui, je suis là où je suis, je le dois à l'optimisme qui m'habite...
Oui, je le crie haut et fort, c'est un moteur de la vie... Vive les optimistes!
Je te souhaite une agréable fin de journée, et de semaine. Bisous

Écrit par : Soledad | 28/01/2010

.... [i]Mais attention, l’optimiste n’est pas celui qui voit tout en rose. Non, c’est celui qui perçoit clairement ce qui ne va pas en lui et autour de lui. C’est celui, qui après avoir analyser clairement ce qui ne va pas, décide de réagir positivement.[/i]

Et pourtant... Le rose, quelle belle couleur. :)

Écrit par : muse | 30/01/2010

Bonsoir, Très beau texte qui me fait vraiment penser à quelques personnes avec qui je suis encore obligée de travailler !
Et cela n'est pas toujours facile de garder une bonne dose d'optimisme tant eux sont pessimiste.
Bonne soirée et bon weekend :-)

Écrit par : Loulou | 30/01/2010

bonjour,
On pourrait voir les choses autrement. il me semble, quand j'entends ce qui se dit partout, que l'optimiste est du côté de ceux qui veulent que les choses restent en l'état. A mon avis, pour vouloir VRAIMENT changer le monde, il faut avoir une pleine conscience de la réalité : avec une lucidité chevillée au corps on ne peut échapper au pessimisme. ceux qui alertent les consciences sont souvent taxés de pessimisme et de ce fait, on ne les écoute pas. le pessimisme n'empêche pas d'agir bien au contraire. Il est à la base de notre désir de changer... Etre pessimiste sur la réalité présente, ne veut pas dire qu'on le soit pour l'avenir.

cordialement

Écrit par : k. | 20/06/2012

Les commentaires sont fermés.