12/01/2010

La bêtise de la peine de mort.

peine de mort
Je les entends ceux qui réclament la peine de mort. On peut comprendre que face à des profs qui tuent ou qui violent,  à des prédateurs pédophiles,  à des parents qui  assassinent, qui font des incestes, qui vendent leurs gosses à but sexuels, et encore à bien d’autres horreurs, nous nous mettions dans la peau de leur famille, de leurs proches, avec un esprit de vengeance bien compréhensible. Puis il y le problème de la récidive qui nous heurtent tous.

Pourtant l’émotionnel, aussi compréhensible soit-il, ne peut être guide. Haine et douleur ne peuvent se confondre. Il faut savoir ce que nous voulons. Nous voulons, je l’espère, éviter le crime. L’argumentation de la peine de mort comme dissuasive ne tient pas la route. Les Etats qui l’appliquent ne voient aucune diminution de la criminalité.  Le Sud des Etats-Unis, qui regroupe à lui seul 80% des exécutions capitales, demeure la région où le taux de criminalité est le plus élevé du pays. A l'inverse, le Nord-est du pays, qui concentre moins de 1% des exécutions capitales américaines, présente le plus faible taux de criminalité.

Pour moi, en tout cas, la peine de mort relève de la vengeance et non de l'authentique justice. Il est de la nature de la démocratie d'humaniser les peines.  Tuer pour montrer qu'il ne faut pas tuer ? La peine de mort est la négation même du droit humain le plus fondamental. L’Etat ne peut devenir à son tour meurtrier.

Je me demandais aussi comment toutes les séries policières dont nous bombardent les télévisions ont tant de succès. Il y a aussi tout le succès de la littérature du même genre. Que dire aussi du succès de ces jeux vidéos où on peut tout faire : voler, tuer, se droguer. Moins on a de morale, mieux c’est.  Au joueur de « s’amuser » à tuer des policiers, à exploiter des prostituées ou à attaquer des banques.

 D’où vient notre attrait pour le crime autant que notre répulsion ? Serait-ce par simple voyeurisme, par notre sentiment qu’un jour nous pourrions être victime ou coupable ? Pourquoi cette espèce d’empathie pour le crime marche t’elle ?  Est-ce parce qu’en ces temps de suspicion sur tout et sur tout le monde, il est facile et rentable d’exploiter la noirceur de l’homme ? La peur fait vendre.

Personnellement, j’en ai marre de cette mode de mise en avant des faits divers atroces. On dirait que plus c’est atroce, mieux c’est. Marre de voir un peu tout le monde jouer au juge ou à l’enquêteur. Marre de voir nos lucarnes envahies par les anti-héros. Héros amoral, succès magistral !

Au 17ème siècle, le philosophe Hobbes écrivait "L'homme est un loup pour l'homme". Au 21ème siècle, c'est toujours d'actualité. Nos valeurs n’ont donc pas progressé.

Je me consolerai de cette bêtise : dans la réalité, tout le monde est capable de verser dans le côté obscur. Les gentils d’un côté et les voyous de l’autre n’est qu’invention ! La division entre le bien et le mal n’a et ne sera jamais évidente. Hobbes avait alors raison : l'homme est un loup pour l'homme.

 

08:48 Écrit par mik dans Introduction | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, Je suis bien d'accord concernant la peine de mort, visiblement elle n'a jamais rien résolu, au contraire, montre un mauvais exemple, et en plus en cas d'erreur judiciaire, c'est monstrueux et irréparable...
Concernant les séries policières, je ne suis pas convaincu qu'il soit mieux de passer son temps à regarder la petite maison dans la prairie et des dessins animés en se gavant de sucreries. (surtout à 40 ans lol) Parfois les histoires policières sondent l'âme humaine, la société mieux, en tout cas de façon plus accessible que ne le font les psychanalystes, philosophes ou sociologues, sans en avoir forcément la prétention...

Écrit par : Francis | 14/01/2010

en vérité je ne sais pas ce que je dois penser la peine de mort reste un sujet brûlant.
Je suis sûr que si on devait toucher un cheveu de qq''un que j'aime ma réaction serait de vouloir le pendre haut et fort.
Est-ce juste ? aucune idée mais c'est humain en tout cas.
C'est d'autant plus dur à supporter s'il s'agit d'un enfant, peu importe son âge.
bizz mikou et à bientôt j'espère.
tu vas pas chez Yasmina ?

Écrit par : jojo | 15/01/2010

Bonsoir Mik La peine de mort! UN vaste débat. Et pour tout te dire, je pense souvent que je serais pour, parce que toucher à un innocent, c'est plus que criminel, ces meurtres sordides, doivent être punis, et sévèrement.
Cela dit personnellement, je ne veux pas être le bourreaux. Je ne pourrais pas. cela dit, si les peines de prison étaient respectées, sans l'a possibilité de liberté conditionnelle, peut-être alors que les gens réfléchiraint autrement... Je ne sais pas...

Écrit par : Soledad | 16/01/2010

peine de mort ou pas je ne pense pas qu'un criminel se rend vraiment compte des actes qu'il commet.
Il est souvent dans un monde différent et doit se croire invulnérable.
je n'ai aucune idée sur la question .
je pense seulement que la violence amène la violence.
Il serait aussi grand temps que les parents réapprennent les vraies valeurs à leurs enfants.
Le respect ,la tolérance .....
POUR QUE NOS HOMME DE DEMAIN SOIT PLUS RESPECTUEUX ENVERS LES AUTRES ET ENVERS LA NATURE C'EST UNE QUESTION D'AVENIR

BISOUS

Écrit par : Pascal de la vie est belle | 24/01/2010

MERCI POUR LOLO Merci pour ton message pour l’anniversaire
de Lolo.
Le weekend s’est super bien passé.
Lolo à été bluffé c’est génial.
Nous avons aussi profité d’être ensemble
Le bonheur quoi !

Écrit par : Pascal de la vie est belle | 24/01/2010

Les commentaires sont fermés.