28/11/2009

La bêtise de J. Milquet.

milquet et lutgens
Je dénonce souvent la bêtise politique tout en reconnaissant que celle-ci demeure un art bien difficile qui fera toujours des mécontents. Croire que la politique peut apporter le bonheur est la plus grosse bêtise qui soit. J’ai bien de la sympathie pour Joëlle Milquet, femme intelligente, cultivée et très humaine, très bonne juriste. Elle a acquis un bon sens stratégique pour rénover son parti et le sortir de l’opposition. Pas simple pour un parti dit centriste où la tradition catho est encore bien présente.

Mais entre les discours et les faits, le divorce est grand, au CDH comme dans tous les partis. Le grand mot « démocratie », souvent mis en avant n’est souvent qu’une mascarade bien organisée par une minorité tirant profit de son pouvoir au nom du sacré «  service altruiste à la nation ».

L’élection de la présidence du CDH en est une preuve de plus. Qui oserait croire à la démocratie interne quand on oblige les candidats éventuels à ne pas s’exprimer contre les autres candidats ( même avec fair-play) ; de ne participer qu’aux seules réunions de campagnes organisée par le parti dans chaque province et à ne prendre la parole qu’à celles-ci ; que le fichier des membres ou extrait de celui-ci ne peut être communiqué aux candidats qui ne peuvent, en plus, laisser diffuser une liste de supporters. Si cela ne se nomme pas  « canasser » une élection, je n’y comprends plus rien !

Pauvres membres du CDH. Les voilà confrontés à un choix qui n’en est pas un. Le collège des sages, dit des assesseurs, a évidemment muselé les candidatures, avec l’aval du plus grand nombre de « têtes » susceptibles de coiffer la présidente et son poulain Lutgens. Un éventuel candidat « sérieux  qui aurait eu le culot de se présenter pouvait faire une croix (toute chrétienne) sur son avenir parlementaire et surtout ministériel. Par contre, pouvoir émettre un oui ou un non pour le tandem vedette présentait le risque d’un non majoritaire. Qu’à cela ne tienne, une autre candidature insignifiante ferait l’affaire. Le choix, dit bien entendu démocratique, pourrait s’opérer entre voter l’illustre duo ou un certain Jan Lippens. Le programme de cet anversois inconnu est à mourir de rire et publié, selon la mise en scène orchestrée, sur le site du parti.

Ce flamand bien intentionné y va sur quelques pages dactylographiées sur une antique machine à écrire d’un hymne belgicain à la gloire d’une patrie menacée de disparaitre sans le CDH ! «  Non au retour d’un Etat « Flamand » qui n’a jamais existé. Les Bourguignons avaient déjà réalisé l’union de nos régions et notre people ! » sic… A part cet élan nationaliste, rien de rien !

Voilà le choix démocratique et imposé par un parti qui met au centre la personne ! Comment les membres de ce parti ne se révoltent-ils devant un tel cirque, défendu avec une espèce de sérieux aussi lâche qu’hypocrite.

Imaginons que le sieur anversois recueille le vote des opposants (peut-être majoritaire) au tandem Milquet-Lutgens et que cet inconnu incapable de pondre quelque chose de valable remporte la présidence !!! Ce serait amusant si ce n’était irresponsable.

Ma chère Joëlle, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Accepter, si pas participer, à cette mascarade démocratique n’est pas digne du combat que tu as mené jusqu’à présent. L’issue d’une telle victoire ne peut qu’engendrer un affaiblissement du parti et la perte de militants déçus par un tel procédé. Je crains fort que ton successeur ne doive gérer le parti dans l’opposition tant externe qu’interne. L’avenir nous le dira. Le présent lui n’est pas ce que le CDH a connu de meilleur. Si la victoire de Nothomb, avant la tienne, a entrainé bien des blessures et cassures, notamment par le départ de Deprez, le procédé était au moins démocratique. La peur de perdre et la mise en forme obligée d’une victoire n’a jamais fait progresser ni la démocratie, ni un parti qui se réclame de celle-ci.

Cordialement !

Commentaires

Vrai que le programme de Monsieur LIPPENS (http://www.lecdh.be/sites/default/files/Projet_Yan_Lippens_0.pdf ) est vraiment à hurler de rire ...sans compter le nombre de fautes d'orthographe de ce candidat président national d'un parti!

Écrit par : pdelhougne | 28/11/2009

Cher ami, permets moi de critiquer Cher ami, permets moi de critiquer ton analyse de Mère Joelle.
Oui elle reste encore un peu présidente.
Il n'y a pas eu de muselage. Chacun pouvait faire acte de candidature.
Je me souviens d'un certain Fourneau qui n'avait pas hésité à le faire.
Mais dans la situation economique d'abord, et communautaire ensuite, je ne voyais pas changer de capitaine en cours de navigation, tout comme le MR le fit d'ailleurs. De plus aujourd'hui avec le desistement pour des places plus rentables de nombreux ex-psc, je ne connais personne aujourd'hui dans ce cdh d'assumer les problèmes et de les gérer comme peut le faire Mère Millequet.
Au contraire, ce ticket va préparer son remplacement, et permetre à cet ardenais bon teint de ce former en politique communaitaire.
..
J'aime venir commentaire chez toi ..
J'aurais aussi abonder dans ton sens sur Yves le term.. inator.
...
Amitiés et à bientôt

Écrit par : aramis-echotier | 29/11/2009

réponse à aramis cher ami. Je rejoins ton analyse sur la difficulté de remplacer J. Milquet pour qui j'ai admiration et d'ailleurs amitié personnelle. Ce que je critique c'est la façon assez hypocrite de l'élection. Bien sûr que chacun pouvait se présenter, mais à quel prix? D'être considéré comme un traître et franc tireur dans le parti. La rancune de C.Fonck a failli d'ailleurs éveiller sa candidature... Ce que je regrette est donc le manque de débat interne avec l'ensemble des militants et membres du parti. J'aurai alors préféré un vote positif ou pas sur le duo et non la présentation d'un autre candidat purement flolklorique qui oblige à poser le vote en faveur de Milquet-Lutgens... Voilà, mais je comprends bien aussi ton argumentation. amitiés.

Écrit par : mik | 29/11/2009

Ou pas... Aaaaah tes chèrs bêtisiers politiques! C'est un pur bonheur pour moi que de me les imposer. C'est indigeste d'une part et inquiétant d'autre part, car finalement qu'on pense, réagisse et détermine notre vote... ou non, nous n'avons droit qu'entre du prémâché de particraties capitalistes vampiriques agonisantes ou des vomis d'extrêmistes débilocrates nauséabonds.
Promis s'ils se présentent je voterai pour Marx (et ses Brothers), Bouddha, Mahomet, Christ et aussi tous les autres "panurgisants" pour qu'ils soient reconduits par vol charter à la frontière intersidérale la plus éloignée de nos pensées et de nos actes encore possibles de citoyens solidaires non tuteurisés.
Entre Milquet et Milka je choisis la démocratie Suisse.
Pas que pour le chocolat donc...
Pat. avec tout l'Amitié qu'il te porte.

Écrit par : Mireille&Pat. | 30/11/2009

P.S. dans ce cas post scriptum... et non parti ...
Tu es passé chez ma belle pendant que je te dédiais le com ci-dessous. Je ne pense pas recevoir mes lettres de créances comme ambassadeurs dans l'immédiat. Mais ma Belle Dame, cette Femme que Tu respectes et apprécies, fait comme Toi preuve de bien des patiences à mon égard.
Merci pour ton Kikou toujours espéré et bienvenu.
Pat le lent bas Sador

Écrit par : Mireille&Pat. | 30/11/2009

Lu sur le site facebook de Joëlle Miliquet:

Mik Dupont :

Félicitations pour la réélection à la présidence avec B.Lutgens. Le bon vote était évidemment celui-là et je l’ai fait, tout en regrettant que cette élection soit peu démocratique au vu et du choix à opérer et d’une procédure très « encadrée » ! Bien amicalement.11 décembre, à 19:31 · Commenter ·J’aimeJe n’aime plus · Afficher le mur à mur
Rédiger un commentaire...

Joëlle Milquet était à Bonn ce matin pour écouter Angela Merkel, sacrée femme quand même !10 décembre, à 15:31 · Commenter ·J’aimeJe n’aime plus · Afficher le feedback (32)Masquer le feedback (32)

Écrit par : LOL | 17/12/2009

réponse à Lol ( joli prénom...!!!) Mon amitié et admiration pour J.Milquet ne m'empêchent évidemment d'avoir un sens critique et d'afficher parfois ce que je pense de son action, ici en l'occurence le manque de démocratie qui faisait que l'électeur cdh n'avait d'autres choix que le ticket avec Lutgens. " Qui aime bien châtie bien"! J. Milquet aime certainement aussi la franchise de ses amis. Votre commentaire ressemble terriblement à celui d'une personne préférant se concentrer sur l'intrigue plutôt que sur le fond, ce qui dévoile un peu l'anonymat de Lol......

Écrit par : mik | 17/12/2009

Vous faites erreur, cher Monsieur, car je ne pense pas que nous nous connaissions...ou alors d'un congrès au cdH mais dans tout les cas, nous ne nous sommes jamais parlé! J'ai simplement trouvé fort comique ce présent post et de tomber quelques jours plus tard sur votre message facebook chez Madame Milquet...

Écrit par : LOL ( RE-LOL) | 18/12/2009

Les commentaires sont fermés.