25/11/2009

La bêtise de Leterme.

leterme1
Le Leterme « nouveau » est arrivé. Oh mère patrie, te revoilà avec un nouveau ex premier ministre. Espérons qu’il fera mieux que par le passé. A force de diaboliser ce personnage gaffeur ou pire séparatiste, les francophones ont peut-être contribué à sa remise en place. La nouvelle cuvée cd§v en sera-t-elle bonifiée ?

Notre pays s'apprête donc à installer un premier ministre sous surveillance. Pour éviter un remake du psychodrame de 2008 autour des discordes communautaires, Yves Leterme devra composer avec le retour du dit « plombier » Jean-Luc Dehaene pour gérer les dossiers qui empoisonnent les relations entre francophones et néerlandophones depuis des décennies. Nous avons beau grincer des dents, cette réapparition est en somme logique. Lavé de tout soupçon dans l'affaire politico-judiciaire Fortis qui l'avait contraint à la démission l'an dernier, fort de 800.000 voix, l’impétueux pourfendeur  de notre capacité intellectuelle et pourtant chantre de la marseillaise a reçu, non seulement des consignes de modération mais un garde-fou de poids. N’oublions cependant pas que l’accompagnateur royal de Vilvoorde a toujours fortement défendu les thèses flamandes.

Face aux turbulences communautaires qui s’annoncent, le chéri européen Van Rompuy avait su apaiser un peu le climat, mais n’avait pas avancé dans le dossier BHV en près d’un an à la tête de l’équipe bleu, orange et semi rouge de notre gouvernement. D'ici au printemps, il va falloir trancher sur la scission cet l'arrondissement électoral et judiciaire. Ce ridicule conflit est ce qu’il est et empoisonne la politique de ce pays qui a pourtant bien d’autres difficultés sérieuses à régler.

Il nous faudra donc faire confiance à un changement de comportement, de stratégie, de communication, de souplesse et de sens du compromis à celui qui déclarait en 2006 : «  Nous(…) n’irons pas au gouvernement fédéral et nous allons plutôt endurer, pendant quelques mois une formation difficile pour arriver à une réforme de l’Etat ».

Nous avons en tout cas besoin d’un homme qui rassemble et pas qui divise et crée, à l’image de la NVA ou du FDF ; des hystéries nationalistes pour les premiers et communautaires pour le second, avec la nuance importance que Maingain n’a jamais mené de campagne haineuse ou injurieuse envers le nord du pays.

C’est bien plus des 800.000 chômeurs qui se profilent pour les années à venir que devrait se préoccuper le faiseur de 800.000 voix, sans quoi ce sera non seulement le chaos communautaire, mais le chaos tout court ! Le fric n’a pas de langue et il en manque dans de trop nombreuses poches, non par fainéantise, mais bien parce le marché de l’emploi s’est dégradé et ne vise plus que les bonis financiers distribués aux gros actionnaires responsables pourtant de la crise.

Vouloir tout régionaliser ne fera que diviser le "gâteau" mais ne le grandira pas.

Viscéralement anti-Reynders, j’aurai préféré malgré tout celui-ci. Son égo surdimensionné ne lui donne pas évidemment la personnalité qui rassemble et sa politique d’homme à l’écoute des riches ne pouvait (heureusement) pas faire l’unanimité francophone. Entre stratégie et hypocrisie politique, le citoyen ne se trompe pas…

On dit Leterme (fondateur de l’alliance de son parti avec la NVA) revanchard. Qu’il sache en tout cas que les bâtons dans les roues qu’il a connus referont vite surface s’il continue à diviser et ne se pose pas avec la stature d’un homme d’Etat qui se nomme encore Belgique. Il n’aura plus alors qu’à vieillir dans les vinaigreries flamingantes.

Commentaires

Très bien dis et tellement vrai ! Pauvre petit pays que le nôtre ! Nous allons de nouveaux être la risée de l'Europe !

Écrit par : didier | 25/11/2009

réponse Cher Monsieur,

Vous dites "logique" le rtour de Monsieur Leterme! Cela ne l'est pas! En effet, la famille libérale est la plus forte actuellement et le MR le premier parti de celle-ci: le poste devait donc revenir logiquement au MR, comme la logique l'a toujours prévalu dans notre pays!

Deux: associer NV-A et FDF: trouvez-vous qu'il s'agit d'une hystérie communautaire quand Monsieur Maingain demande le respect des minorités, notamment en exigeant la nomination de trois bourgmestres élus mais non nommés par la Flandre ainsi que de refuser une négociation de BHV qui serait, à terme, contraire aux intérets des francophones! En cela il serait comparable à un Monsieur De Wever? en cela, il serait séparatiste comme la NV-A ?? Je pense qu'une modération du propos est de mise cher Monsieur!

Vous parlez de "l'égo surdimentionné de Reynders". Je suis en partie d'accord avec vous et c'est pour cela qu'il m'intéresse....comme vous et le vôtre, d'où mes venues fréquentes sur votre blog!

Écrit par : pdelhougne | 25/11/2009

réponse à la réponse de pdelhougne Cher monsieur ou madame ? Il me semble avoir nuancé entre NVA et FDF, si vous lisez bien. Il n’empêche, chacun a le droit de penser ce qu’il veut, que je n’estime pas Monsieur Maingain rassembleur mais homme qui mise son fonds de commerce électoral sur les turbulences communautaires. Je vous rejoins sur la honte de ne pas avoir nommé les bourgmestres cités. En cela, tous les partis sont responsables, y compris le VLD allié pourtant du sieur Reynders. Le moi surdimensionné de celui-ci ne serait pas trop grave s’il ne créait des divisions au sein même du MR ( idem pour Leterme d'ailleurs) qui semble être votre parti et donc votre parti pri ! mais autant pour moi qui ai un parti pri pour la gauche et ne m’en cache point…La famille libérale est, en effet et de très peu, puisque en sièges et non en voix, la première famille politique du pays, mais avec au nord un VLD très affaibli par son dernier score électoral. Mais je me serais réjoui, avec vous, d’un francophone au commande du gouvernement si cela avait été gouvernable. Le réalisme veut que ce ne le soit pas. Dommage, nous avons de sages francophones aussi mais sans vraie stature à la genre Dehaene. Peut-être un Melchior Wathelet père mais que je n'apprécie guère et j'en vois peu chez les socialistes autant que chez libéraux. Il fut un temps où il y en eu pourtant!

Écrit par : mik | 25/11/2009

Coucouu et tout ça pour rien !
c'est quand les prochaines élections ?? ;)
tt façon c'est tjrs les mêmes qui tournent
on dirait un jeu de Monopoly :/

gros kiss Mik

Écrit par : bio | 25/11/2009

MONOPOLY en effet Avec même de plus en plus souvent l'arrivée surla case: "Allez en priion, allez directement en prison, ne passez pas par la case départ et....contrairement au Monopoly où on ne touche pas les 4000 balles, eux raflent toujours le jack pot, chaudière à carcassonnes ou autres contrats juteux...il fallait bien que la version belge se distingue n'est-ce-pas ?
Heureusement que le Wallongarde le sens de l'humour à défaut de celui de l'apprentissage des langues ;-)

Écrit par : gentleman Driver | 25/11/2009

Allons Enfants de la Patrie Brabant sonne notre glas...
Ceux qui furent senser jadis déminer le marais communautaire n'ont fait alors que prolonger un chemin sans retour. Les pères de nos désunions et faillites socio-économiques d'alors sont présentés comme les messies pour notre Belgique agonisante.
Nous fûmes champs de batailles et sous le jougs de puissances étrangères... depuis nous avons trop souvent confié nos droits de citoyens libres à des pantins ambitieux ou à des guignols à peine supplantés par Sarko ou Royale.
J'ose espérer que l'Europe après avoir raillé l'arrivée d'Herman VR soutiendra et reconnaîtra la valeur de son travail comme elle le fit pour K Van Miert ou L Michel.
Allez salut en de kost... met een dikke kusss.
Pat.

Écrit par : Mireille&Pat. | 25/11/2009

salut mikou la politique belge j'essaye dans la mesure du possible de ne plus y penser. Elle me rend malade et c'est pas bon pour mon moral.
En toute honnêteté je m'en fout complètement de savoir qui est le nouveau premier. Et tu sais quoi ? ça fait un bien fou car de toute façon lui ou un autre...tous les mêmes et rien ne changera tant que le peuple belge ne sera pas unifié (et pas juste 100000 personnes) dans les rues de la capitale pour faire savoir son ras-le-bol. L'idiotie commence là où on accepte sans bouger ce qui en réalité nous révolte !!
Je l'ai souvent dis sur mes autres blogs et je reste sur cette position !
En attendant...je préfère les bêtises de mon choix et du tien !
;-)
bonne soirée

Écrit par : jojo | 26/11/2009

Les commentaires sont fermés.