09/10/2009

La bêtise de la calomnie.

L’affaire  Frédéric Mitterrand, ministre de la culture française, met une fois de plus en lumière, la bêtise de la calomnie. Je n’ai aucune sympathie particulière pour cet homme ayant rejoint le clan Sarkozy, mais j’ai admiré son courage face à la vindicte de l’extrême droite, toujours friande de scandales qui font son fond de commerce. Que dire alors des médias, qui à l’image d’une Laurence Ferrari sur TF1, hurlent avec les loups. On se souviendra, dans la même lignée, des attaques dont a du faire face Elio Di Rupo.

Voilà un homme qui a parlé vrai, sans toute l’hypocrisie puriste des chevaliers blancs. Pas question, bien entendu de faire l’apologie de la pédophilie, de l’exploitation et du tourisme sexuels. Cet enfer reste condamnable.

Mais l’amalgame entre pédophilie et homosexualité reste encore dans bien des esprits. Il est prétexte à une homophobie chez beaucoup. Une fois de plus, celui-ci a tenté de broyer un homme, qui, et ce n’est pourtant pas l’exclusivité de certains gays mais bien aussi d’hétéros, à oser dire avoir été attiré par des majeurs plus jeunes.

Les médias, relayés par les petits politiciens, ont l’art de se faire diffuseurs d’une vindicte populaire basée uniquement sur l’émotionnel. De plus, nous sommes à une époque, où faute sans doute de pouvoir valablement légiférer sur l’économique, nos politiciens veulent de plus en plus réglementer la vie sexuelle des citoyens. La proposition belge de loi concernant les relations sexuelles permises dès 14 ans en est une nouvelle preuve. Que nous soyons pour ou contre, il ne faut pas attendre que la loi change des comportements sexuels de grands adolescents qui ne l’auront pas attendue pour pratiquer ceux-ci.

Pour moi, c’est très simple, il faut condamner et lourdement ce qui relève de la contrainte ou de l’exploitation sexuelle. Pas question donc de banaliser l’esclavage sexuel d’une forme de prostitution, de banaliser la pédophilie ou encore l’inceste.  Pour ce qui librement consenti, point besoin de loi. Le débat doit donc se faire à ce niveau et tenter de déterminer au mieux l’âge d’un consentement conscient et libre d’un jeune avec une personne plus âgée.

Il est temps, en tout cas, d’arrêter de fouiller dans la vie privée des hommes et femmes politiques, autant d’ailleurs que dans celle de tout le monde. La totale transparence a des limites. Evitons une société de l’inquisition. Il y a d’autres combats à mener que de lyncher un homme pour ces attraits et pratiques sexuels.

Dans la vie, en plus, il y a des pages qu’il faut savoir fermer, autant alors ne pas se laisser entrainer dans un populisme dont certains calculs politiciens se nourrissent.

Commentaires

Je ne pense pas qu'en ce qui concerne ce Mittérand ci on ait fouillé dans sa vie privée puisqu'il a exprimé dans un livre ses souffrances et ses choix. Livre reconnu humainement et littérairement. Par contre je suis outré par les manipulations politico-médiatiques de bas étages sinon de caniveaux qui se sont organisées si promptement; par contre Sarko ne l'a pas lynché ni laché, lui.
Amicales pensées qui rejoignent les tiennes et heureux we.
Pat.

Écrit par : Mireille &Pat. | 10/10/2009

bonjour Mik il est à l'ordre du jour, j'ai déjà exprimé mon opinion et sur le blog de Michel et sur celui de Mimi, et je trouve que c'est honteux de s'attaquer à lui, qu'on l'apprécie ou pas rien à voir..j'ai entendu son interview sur France 1 et pour moi, il n'a même pas fait d'erreur..
c'est minable de s'attaquer à lui et de tout confondre !!

bises Mik passe un bon week-end

Écrit par : nays | 10/10/2009

Je reviens vers Toi, l'Ami pour un truc qui me passe par la tête... le voici: "Il a levé son bouclier tout neuf de ministre de la Culture pour épauler Polenski.
Les journaleux ont affirmé que la somme de l'accord (500.000 $) n'a pas été versée à l'ayant-droit et qu'avec les intérêts le cinéaste devrait plus de 650.000$ ... Dis-moi sans rire, à sa place -de la Dame- j'aurais ouvert un compte aux Iles Caïman pour recevoir mon "indemnité" free tax venant de Suisse, non? La justice américaine estime le fisc lésé sans doute... et souhaite percevoir un impôt sur l'immorale relation sexuelle, consentie ou non, car dans le cinéma comme dans l'administration, il faut coucher pour réussir. Américan Way of Live. Mais ils ont le Nobel de la Paix, cette année... pas celui de la Vérité, ni de la Fraternité ni celui de, etc...
Bises un peu sottes comme cet avis sans doute. Pat

Écrit par : Mireille &Pat. | 10/10/2009

Bonjour Mik.. Je suis passée te dire bonjour et te souhaiter une merveilleuse journée dominicale...bisous

Écrit par : Chadou | 11/10/2009

Vous permettez, Monsieur... ... Mik que je reprenne à mon compte l'exacte intégralité de votre "post" ? Merci de me permettre de me ressourcer philosophiquement - et gracieusement - souvent ! Bonne continuation, cordiales salutations !

Écrit par : Loulouleloup | 18/10/2009

J'imagine qu'il paie de s'être mis aux services de la culture sous l'ère Sarkozy.A bientôt. Amitié

Écrit par : Jice | 20/10/2009

Les commentaires sont fermés.