22/09/2009

La bêtise du voile.

soeurbénedictine

Je me souviens de mon enfance, de celle où les signes religieux d’appartenance catholique étaient omniprésents. C’était le temps des soutanes, des religieuses toute voilées ou à cornettes, des processions du saint sacrement dans les villes et village, mais aussi des veuves toutes vêtues de voilettes et de noir. C’était le temps des communions solennelles, des bénitiers y compris dans nos chambres, des crucifix partout, y compris dans les prétoires, celui où on devait jurer de dire la vérité sur la bible. Peu de monde s’offusquait de toutes ces traditions. J’ai connu plus tard, une religieuse, encore voilée, enseignante dans une école pourtant communale. Je me souviens des nostalgiques des prêtres en soutane trouvant indigne leur nouvelle tenue de clergyman avec le fameux col romain.

Je n’avais pas le droit d’être autre chose qu’un bon petit catholique. Avoir des relations sexuelles avant mariage était une honte. Les « filles mère » étaient vues comme des putains et quand mes sœurs sortaient, elles étaient en permanence chaperonnées.

Les temps, heureusement, ont bien changé. Le parti catholique de jadis, très majoritaire, a du céder la place aux revendications socialistes et progressistes.  Nous avons cependant du attendre des décennies pour qu’une alliance laïque (libérale-socialiste) vote les lois  sur l’avortement, la reconnaissance de l’homosexualité,  l’euthanasie, etc.

Nos sociétés ont bien changés. La nôtre est devenue multiculturelle. Le monde est devenu un village. Nos villes abritent des cultures et religions nouvelles, avec dans notre pays une majorité d’immigrés maghrébins. Le choc entre orient et occident refait surface. Nous acceptons moins les différences et il  y a souvent replis identitaire face à des cultures que nous estimons, à tort ou à raison, comme dangereuse. La notre a sacralisé la  liberté individuelle. Les traditions religieuses sont devenues désuètes ou folkloriques, bien qu’elles fassent parfois encore l’apanage de quelques familles aristocratiques. La femme a enfin trouvé des droits et a obtenu une égalité (bien qu’encore relative) avec l’homme.

C’est sans doute dans ce contexte complexe que nous devons réfléchir au port du voile de la femme musulmane et dans un contexte plus large encore des différents signes culturels et religieux de notre société de plus en plus « bigarrée ». Prenons d’abord conscience de ce que notre société n’est plus  et ne sera plus jamais celle d’il y a cinquante ans ! De plus, la nouvelle religion de l’humanisme, des droits de l’homme s’est imposée et avec elle une espèce d’universalité de vue des modèles politiques démocratiques bien qu’encore très imparfaits.

Mon avis est guidé, je l’avoue, par le danger que je vois dans les religions monothéistes qui ont toujours été bien plus intolérantes que les polythéistes. Nous devons également nous méfier de toutes les théocraties, très souvent sources d’un totalitarisme qui limite les droits fondamentaux de la liberté de pensée et d’action. L’islam, tout comme le catholicisme ou la religion juive empêchent une autonomie de l’être humain par l’imposition de vérités dites révélées par un très «  Haut » qui pourtant ne s’est jamais exprimé que par un très bas…

La liberté de pensée et d’action, y compris celle de croire à un dieu ou à la nature ou à toute autre forme d’hétéronomie doit bien évidemment être respectée, mais pour autant que cela fasse partie de la vie privée et non publique et ne fasse pas l’objet d’un prosélytisme destructeur et déstructurant de la liberté de l’être humain.

musulmane
C’est donc dans le contexte de toute cette réflexion et après avoir longtemps hésité, que je me prononce aujourd’hui comme un partisan de l’interdiction du voile dans les écoles publiques, tout comme je me prononce contre toute forme de théocratie dans la vie et les systèmes politiques.

Non à la religion « opium » du peuple ; oui à celui qui veut le consommer individuellement ! Non, au nom de la tolérance d’accepter l’intolérable ! Ce serait une bêtise d’accepter plus longtemps une « gangrènisation » religieuse via des signes qui portent atteinte à une société qui a choisi, après de durs combats, une laïcisation de la vie publique dans son organisation, y compris scolaire. On me rétorquera que l’enseignement catholique demeure bien dans notre pays, qu’il y a risque de voir des écoles islamiques. C’est un risque à prendre, en n’oubliant pas que les écoles catholiques font l’objet d’une forte surveillance dans le contenu de leur programme.

Je reste ouvert au débat. Mais il ne faudrait pas que celui-ci empêche des décisions rapides au vu d’une réalité très concrète qui pose vraiment problème. Mais à ce débat, nous devrons aussi faire suivre celui qui veut que nous balayons devant notre porte  face à des tas de manifestations politiques où les signes religieux sont encore bien présents, du genre Te Deum, etc.

Commentaires

Quel bateau? A voile ou à aube. Voile! Mot magique qui permet des voyages vers l'Inconnu(e). Ma voile préférée est sans conteste celle gonflée par le vent. Non MIK, les vents du large, pas ceux des pets ou des rots.
Quant aux autres voiles, cornette ou grillage, barbelé ou non, ils ne sont que concentrationnaires.
L'école est sensée nous ouvrir vers de vastes découvertes et non faire naître une nouvelle génération de fanatiques embrigadés ou d'esprits chewing-gum fades, mous et indifférents.
L'avantage des convictions armées c'est qu'on peut recommencer Roncevaux quand ils veulent; l'inconvénient du voile c'est que ce sont des Femmes qui servent de bouclier pour que des manipulateurs fanatiques imposent à nos consciences une ségrégation contre laquelle nous luttons depuis des générations pour nos Familles.
Je pense que nous avons le devoir de tolérer mais pas l'obligation de subir l'intolérance, la nôtre comme celle des autres.
Notre culture désormais prémachée n'est pas plus exemplaire que celle des loups.

Bises d'un inconscient de village perdu...
Pat.

Écrit par : Mireille &Pat. | 22/09/2009

Hello Mik Je n'ai pas encore eu le temps de venir te saluer depuis la rencontre, alors sache que même si nous n'avons pas beaucoup eu de temps à partager, ce fut un réel bonheur de te rencontrer.
Pour ce qui est de mon avis à ce sujet, parce que bien sûre je me doutais du sujet LOL,Je dirai donc:
Moi auss, je me souviens su vieux curé en soutanes, des soeur avec leur voile qui me faisait taire à la messe, et de leur air rigide et coinçé... Et cela faisait partie de la religion d'il y a 50 ans et tout le monde trouvait cela normal. Aujourd'hui, il en est bien autrement et c'est tant mieux, mais il y a encore dans la religion catholique bien des choses à changer. Mais le débat n'est pas là...
Pour ce qui est du port du voile, je dirai qu'on interdit pas le port d'une croix au coup d'un catholique dns une école ou en rue. Par contre au cours de gymnastique il doit l'ôté par mesure de sécurité. Alors qu'en est-il du voile? Bien je dirais demême, à la limite qu'elle le porte si c'est leur choix personnel dans la rue ok, mais à la piscine, au cours de gym je ne vois pas pourquoi, c'est aussi dangereux qu'une chaîne au cou!
Pour ce qu est du signe ostentatoire de religion, chacun fait ce qu'il veut à une condition, qu'il respecte son voisin... Et je crains bien que dans certaines religion, ce ne soit pasl e cas. Alors pour e pas se faire bouffer, c'est aussi non au port du voile.
Bonne soirée Bisous

Écrit par : SOLEDAD | 22/09/2009

bonjour Mik heureusement que je n'ai pas eu cette éducation, j'ai toujours eu le choix mes 12 ans ma mère m'a demandé " veux tu faire ta communion " je lui ai répondu " non, je n'ai pas envie de me déguiser "
je l'ai toujours dit je respecte la religion de chacun mais elle DOIT rester dans les chaumières..mais elle est en train de rattraper tout le monde hélàs et a grand mot à dire au sein de l'Union Européenne !!!
et je commence sérieusement à en avoir ras la patate de toutes ces gamines qui se couvrent la tête au nom de je ne sais quoi et aussi pour provoquer, ça n'a place chez nous, la politesse veux qu'on se découvre la tête à l'école...je voudrais bien voir ma tête si un jour je vais à la maison communale et que je me retrouve face à une femme voilée !!! je serais très très choquée et ça n'a rien a voir avec la liberté, le respect de notre culture tout simplement

bises Mik

Écrit par : nays | 23/09/2009

Ben voyons... Pourquoi devrions nous acceptez LEURS règles chez nous alors qu'ils n'accepterons jamais NOS règles chez eux ? Quand tu t'installes dans un pays,tu te plies a ses lois,a ses façons de faire,et tu n'essaies pas d'imposer tes idées a quelqu'un qui t'accueille.

Écrit par : arbil | 24/09/2009

à Phil À propos de ton commentaire : pas vraiment vrai car mettrais tu la djellaba si tu vivais au Maroc ? Ou porterais tu l a kipa en Inde et Chantal porterait t’elle le voile ??? Intégration ne veut pas dire assimilation et la multi culturalité est une richesse. Ne simplifions pas trop vite ce qui est complexe par des raccourcis et amalgames faciles, même si je suis, du moins à l’école primaire et secondaire, contre le voile musulman. Ce qui doit primer reste toujours la liberté individuelle, même si parfois elle doit être un peu limitée !!!

Écrit par : mik | 25/09/2009

Bonjour Mik Les gens ont peur de ce qu'il ne connaissent pas et qui leur est étranger. On devrait plutôt avoir peur de ceux qui sont comme nous et se fondent dans la masse sans signe extérieur d'appartenance, cela est un autre débat.
Je suis contre tout signe extérieur d'une quelconque religion. La croyance se passe en intimité, à l'intérieur de soi. Nul besoin de s'afficher avec un voile, une kipa ou encore une croix.

Écrit par : Manureva | 26/09/2009

Comme toujours ét avec évidence je partage ta conclusion, d'autant que je soupçonne derrière ces comportements une volonte d'intimider et d'imposer plutot que de simplement affirmer une appartenance à une religion.
Leur intolérance est à l'image de leur interprètation des textes de leurs coran.
...
Bon week end et amitiés

Écrit par : aramis-dingo | 02/10/2009

Le voile vous dérange, Pourquoi? En quoi porter le voile, vous dérange réellement?Est-ce qu'une femme voilée serai beaucoup moins compétente dans les guichets de la maisons communales qu'une femme brune en mini jupe? est-ce que une femme voilée vous empêche de vivre?vous dérange lorsque vous emprunter le tram? j'aimerai réellement savoir sur quoi sont fondé vos arguments quand vous dites que "je commence sérieusement à en avoir ras la patate de toutes ces gamines qui se couvrent la tête au nom de je ne sais quoi et aussi pour provoquer, ça n'a place chez nous, la politesse veux qu'on se découvre la tête à l'école..."?vraiment,si une femme voilée entré dans la classe, elle vous manquerez de respect?ou vous provoque?
je rajouterai, lorsque vous allez au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Egypte ou dans les autres pays arabes, personnes vous impose de porter le voile, la djellaba ou quoi de se soit!Ne faites pas d'amalgames et ne véhiculez pas les messages des médias faussés!!!

Écrit par : Samira | 16/11/2009

à Samira De toute évidence, vous n'avez pas pris la peine de lire mon post et vous me faites dire des choses que je ne dis pas. C'est ce genre de prosélitisme aveugle et d'attaque inutile qui amène des réaction anti voile. Une femme prtant le voile ne me dérange absolument pas, mais des signes religieux dans des lieux publics d' un Etat laïque et séparé de la religion, OUI. Si vous aviez lu aussi ma réponse à des commentaires, vous auriez lu qu'au sujet du port du voile ou djéllaba dans des pays musulmans, je disais la même chose que vous. Bref votre commentaire n'est à mes yeux, hélas, qu'une forme de propagande qui empêche tout débat serain, comme souhaité en conclusion de mon post. Dommage. Bien cordialement.

Écrit par : mik | 16/11/2009

Autant pour moi... Autant pour moi, la plupart de mes propos étaient adressés aux autres et non à vous.
Petite réflexion: Pourquoi prôner autant la laïcité?Pensez-vous que si aucun signe religieux ne serait montré dans les voies publiques, cela serait plus agréable?En quoi?

Écrit par : Samira | 17/11/2009

à Samira je ne prône pas la laïcité qui d'ailleurs souvent ressemble à une autre religion, je prône simplement le respect de tous, mais dans un Etat séparé de toute religion et où celle-ci doit rester dans le domainede la liberté individuelle et privée. Le nationalisme et la religion ont toujours été prétexte à toutes les guerres. On a eu raison de bânir les cruxifixs des palais de justice, etc. Le voile ne me dérange pas pour autant que librement consenti, ce qui ne peut vraiment être qu'à au moins 16ans. voilà un peu mon avis qui demanderait bien un plus long développement. Cordialement.

Écrit par : mik | 17/11/2009

Les commentaires sont fermés.