03/05/2009

La bêtise idéologique

politique-belge
En cette période nerveuse de campagne électorale, je crois que la bêtise des hommes politiques est de sortir du politiquement correct. J’entends par là les attaques personnelles ou caricaturales, les débats houleux autour de « faits divers » peu glorieux de responsables qui ont confondu leur porte feuille avec celui de l’Etat. Aucun parti n’a le monopole de la sainteté ou de l’honnêteté de ses ouailles.  Il faut, bien entendu, poursuivre en justice ceux qui ont commis le moindre abus et redire la nécessaire transparence de la gouvernance publique, tout comme d’ailleurs celle de toute entreprise.

De là à en faire des enjeux électoraux serait une grave erreur. Autant  les citoyens semblent se régaler de scandales et crier leur indignation, autant dans l’isoloir, ils se tournent vers des personnalités dites « sages ». Etre au-dessus la mêlée assure meilleur succès que de s’amuser dans les bacs à sable !

Ceci dit, je me demande parfois, en lisant encore les derniers sondages sur les intentions de votes, pourquoi les gens continuent toujours à voter pour les partis traditionnels.

Les débats gauche-droite ne renforceraient-il pas tout simplement les forces politiques traditionnelles ? Que dire des « centristes» qui dans leur « ni-ni », ni à gauche, ni à droite  profitent (écolo semble y réussir mieux que le CDH) de cette opposition de type idéologique.

L’analyse des différents programmes révèle pourtant que les lignes de chaque parti politique ont considérablement bougé. A force de vouloir séduire des personnes issues de divers milieux et mouvements sociaux, chaque parti tente de se montrer attentif à eux. Du berceau au cercueil, nous serons pris en charge et choyés!

A droite, le libéralisme se dit social ; à gauche, le socialisme se déclare pour une économie de marché mais plus régulée et contrôlée qu’à droite et les centristes se disent ne pas vouloir dépendre d’étiquettes dépassées. Ils disqualifient les anciens clivages en mettant l’accent sur des valeurs venues de la chrétienté (CDH) ou de l’environnement (Ecolo).

L’ère des fortes idéologies, des clivages gauche-droite, laïcs et religieux est-il mort ? Le pragmatisme du compromis a-t-il anéanti les radicalismes ?

La consommation et le confort, pourtant très relatif, de notre société a-t-il endormi les revendications mobilisatrices de nos anciens ? Le monde ouvrier, qui représente pourtant une large partie de notre population, s’est-il embourgeoisé au point d’avoir perdu sa solidarité et son sens du combat ? La mondialisation a-t-elle éteint l’esprit citoyen ?

L’endormissement des esprits est bien orchestré par des médias où la débilité règne en maître. Dans les cours de récréation, si de mon temps on y parlait encore philosophie, actuellement on y parle foot, jeux vidéos, stars en tout genre. La femme de quarante ans se plait à lire la vie poeple et se régale de voir le gotha en parade.

Autre caractéristique de notre époque que nos politiques connaissent bien : l’émotionnel. Ils s’en emparent souvent pour seulement en être diffuseur, mais plus rarement pour résoudre les mécanismes sociaux et économiques à l’origine de bien des drames humains. Je pense à toute la délinquance qui d’un point de vue de droite doit faire surtout l’objet de mesures sécuritaires accrues (souvent inefficaces mais bien vue de la population) et la prévention mise en plus en avant par la gauche (souvent inefficace par manque de moyens). Que dire d’un accroissement de la pauvreté qui va toujours de pair avec un accroissement de la violence et de la délinquance ?

Je sais que l’analyse et la critique sont  plus aisées que l’art de gouverner. Il n’empêche que celles-ci aident à faire des choix très concrets.

Dire que tous les partis, les politiciens sont à mettre dans le même sac, c’est se déresponsabiliser. Sous une apparente similitude, des nuances énormes demeurent.

Hélas, à l’heure actuelle, aucun parti ne parvient à faire preuve d’une véritable originalité pour gérer une société en crise non seulement économique mais aussi en recherche d’identité et de valeurs. Tous, y compris les plus « révolutionnaires » nous servent des vieilles recettes qui manquent cruellement d’originalité pour affronter une société qui ne ressemble plus à celle d’hier et d’avant hier.

Je suis convaincu que le capitalisme, le libéralisme, le socialisme, l’écologie ont besoin d’un renouveau, autant d’ailleurs qu’un humanisme devenu  tarte à la crème.

Il est temps de mieux écouter les philosophes de notre époque. La crise va se poursuivre. Croire la soigner et y mettre fin avec d’anciens remèdes, je n’y crois pas. Le chômage, par exemple, ne fera que de s’accroître, l’endettement aussi. J’aime à ce propos ce qu’en dit Albert Jacquard : « Le véritable remède contre le chômage est qu'il n'y ait plus de travail pour personne, mais pour chacun une place dans la société ». C’est bien de cela qu’il s’agit. Plutôt que de rêver encore à une société de plein emploi, n’est-il pas temps de concevoir une où chacun puisse trouver sa place dans une utilité qui soit autre que plus value économique ? Cessons alors de cataloguer en travailleurs et chômeurs. Mettons plus en valeur le secteur dit « non-marchand ». Inventons une nouvelle solidarité. Forçons les entrepreneurs à développer d’autres valeurs que la rentabilité à n’importe quel prix.

Il n’y aura pas de solution tant que nous resterons dans une société qui a fait de la consommation son idole. Faisons du commerce équitable. Faisons de la connaissance un véritable plaisir. Donnons la priorité à l’école. Elle doit former des hommes et pas seulement des experts et techniciens rentables.

Refusons la politique spectacle pour promouvoir celle de vrais et nouveaux projets. Le bonheur de chacun ne réside pas dans sa capacité de consommer tout et n’importe quoi. Le pouvoir d’achat doit bien sûr être mieux réparti et plus égalitaire, mais il doit devenir un outil autre que celui servant à une consommation artificielle, inutile, qui ne fait qu’alourdir les inégalités.

Voilà ce que j’attends du monde politique. Ce que j’attends aussi de celles et ceux qui auront eu le courage de lire mon long post, c’est autre chose qu’une larme à l’œil pour la misère humaine ou de la révolte pour ceux qui se servent généreusement et sont scandaleusement riches. J’attends encore naïvement un choix politique réfléchi allant au-delà de sentiments éphémères et qui forcent nos responsables à faire « autrement » de la politique.

Et ne me dites pas encore que vous ne vous occupez pas de politique, que cela ne vous intéresse pas, que cela ne sert à rien. Vous affirmeriez par là que vous vous foutez du sort des gens et même du vôtre !

Commentaires

La femme de 40 ans lit...etc En voilà une généralisation hâtive et dénigrante ! J'ai 2 X 40 ans et je proteste ! Je ne vais pas m'abaisser à définir les intérêts de "certains" hommes de 40 ans mais je sais ce que valent la plupart des femmes de tout âge.

Écrit par : Marie-Claire | 03/05/2009

Non, nous ne le dirons pas... Que la politique ne nous intéresse pas mais qu'elle ne nous protège pas davantage que le citoyen sicilien, russe, chinois, etc. meurtri par la maffia locale.
Dans un cas comme dans l'autre, nous sommes impuissants puisque toute réaction ou action concrète conduit à l'élimination morale ou physique.
Notre privilège est de ne pas mourir dans un boat-people pour atteindre des démocraties en ruine qui nous ramèneront menotés et sans visa sur un siège musical.
Le civisme n'est plus qu'une frileuse obligation quand les poubelles servent d'assiettes et les rues de dortoirs, tant d'autre belles perspectives annoncées pour combien d'entre nous qui déjà n'ont plus accès aux soins élémentaires?
Bon vote donc, utile comme celui de Liège ville culturelle en 20....
Bisous endimanchés.

Écrit par : Mireille&Pat. | 03/05/2009

Un très bon post Mais pourquoi toutes ces pubs consuméristes sur votre blog?
Amicalement

Écrit par : Patsy | 03/05/2009

Coucou bah concernant un changement de mentalité et de comportement de nos politicons ,tu risques d'encor' attendre longtemps ;))
belle fin de we Mik
gros kiss

Écrit par : bio | 03/05/2009

BONJOUR encore des élections en belgique...
ah non...il vont te casser les oreilles encore mon ami...
un petit bonjour en passant
merveilleuse journée a toi...
coeurdenfant

http://coeurdenfant.skynetblogs.be/

Écrit par : COEURDENFANT | 03/05/2009

Bonjour Mik Au risque de paraître "incivique" mon choix politique est
de ne pas voter.
Très amicalement
Duke

Écrit par : DUKE | 04/05/2009

merci de vos commentaires Je te comprensd Duke! Pat aussi...et oui Coeur d'enfant, encore! Merci Patsy, mais je ne suis pas responsable des pubs. Bio, nul n'est besoin d'espérer pour entrependre!
A Marie-Claire, je dirais être étonné par sa démarche de commenter quelqu'un qui dénigre!! Il me semblait que vous ne vouliez plus dialoguer avec lui...
Bien entendu que toutes les femmes de 40 ans ne sont pas que des lectrices ou spectatrices de médias "poeple". Je vote d’ailleurs pour des femmes ! Il ne faut jamais généraliser et il s’agit ici d’un peu d’humour grinçant qui parfois vaut mieux qu’un long discours pour évoquer une certaine réalité . Je crois que tout le monde aura mis la nuance nécessaire et replacer cette phrase dans un contexte beaucoup plus global. Pour déculpabiliser toutes celles et à tout âge qui lisent ou regardent magazines et émissions de « paillettes », j’avouerais que cela m’arrive aussi !
Je ne vais point prolonger ma réponse à votre remarque pertinente, bien qu’un peu hors contexte., j’aurais trop peur de commettre encore un déni ! Ce sera donc la dernière fois que je réponds poliment à vos remarques. J'estime vous avoir blessé bien malgré moi et j'ai trop de respect pour votre vie, votre âge pour poursuivre des échanges qui nous enfoncent dans l'incompréhension. Bon vent à votre blog et à vos idées.

Écrit par : MIk | 04/05/2009

Bonjour Mik.. Quelques mots pour te souhaiter une agréable journée…C'est fou ce que tu soulève comme passions a 'choter' dans la fourmilière ! ! !
Nous sommes rentrés hier soir de Francorchamps, nous avons eu un long weekend assez mitigé, et hier une journée vraiment froide, il avait gelé le matin et la journée un vent glacial nous a rafraichis malgré le soleil
Je suis content de retrouver pour quelques jours…(nous repartons jeudi soir) la douceur de notre petit nid
Ce matin ce n'est pas folichon, il fait gris et brumeux j'espère que le soleil nous fera le plaisir de sortir tout à l'heure
Je t'embrasse et te souhaite une bonne journée

Écrit par : Chadou | 05/05/2009

Merci mik... D'avoir fait une allusion compréhensive à mon extravagance... je te confirme toutefois que j'assume mes droits et obligations en votant. Non pour moi, car toutes mes convictions politiques sont baffouées depuis belle lurette, mais par respect pour ceux qui sont en devenir autant que pour celles et ceux, passés présent ou à venir, qui le préparent plus équitable.
Amicalement...donc

Écrit par : Mireille&Pat. | 05/05/2009

Les blogs sont écrits pour être lus Je lis le vôtre et vous lisez le mien puisque vous en citez une phrase (sans le dire).
Il me semble que je peux réagir quand je le souhaite. Cette fois c'était bien puisque vous avez saisi l'occasion de préciser votre pensée.

Écrit par : Marie-Claire | 05/05/2009

bonjour Mik voilà une phrase que j'aime beaucoup, je l'ai copié de ton texte et je la colle :
Albert Jacquard : « Le véritable remède contre le chômage est qu'il n'y ait plus de travail pour personne, mais pour chacun une place dans la société ».
c'est comme ça que je conçois la vie !!!
et les débats politiques je zappe un vrai jardin d'enfants !!! ça me débecte , j'irai voter parce que je n'ai pas envie de payer une amende mais probablement nul...mais comme je suis instinctive peut-être je voterai quand même mais pour aucuns partis traditionnels de toute façon, le monde occidental dort un jour quand on le secouera bien il se réveillera...trop tard peut-être ??

euh Mik jamais de ma vie je n'ai lu de people même à 40 ans !!! lollll mais à chacun sa liberté et ses goûts
grosse bise

Écrit par : nays | 05/05/2009

Bonjour mon cher ami virtuel Il faudra quand même que nous nous rencontrions un jour toi et moi.
l' analyse pertinante que tu nous livres ici serait digne d'un éditourial dans un journal sérieux.
Personnellement je pense qu'en Wallonie la religion n'a plus rien à voir avec les partis politiques .. ce qui n'est pas encore tout à fait le cas en Flandres.
Les politiciens aujourd'hui font du genre, un vent favorable souffle pour ECOLO, je pense que c'est surtout la jeunesse (nouveaux votants) qui sont impressionnés par les beaux parleurs que sont les deux JM's.
Bien que leurs propos soient souvent vident de choses et promesses concrètes.
Ils retomberont de haut aux prochaines élections comme ce fut déjà le cas dans le passé.
Mais pour quel parti, quel homme politique voter ???
That's the question ???
Point de vue de mon check up, pas très bon, à revoir dans trois mois.
Amitiés et bonne soirée

Écrit par : aramis-dingo | 05/05/2009

ce que j'attendais du monde politique c'était la bonne personne à la bonne place, celle que le citoyen pensait lui avoir octroyée par son vote , or que de mutations en tout genre et en tout lieu si bien que voter pour une personne devient inutile , voter pour un programme impossible car il y s'y trouve tout et son contraire! alors se rendre au bureau de vote , mais comment y exprimer ce que les politiciens vont de toutes façon vider de sens

Écrit par : joseph | 06/05/2009

un petit coucou en passant Je viens juste te souhaiter une agréable journée et te fais de gros bisous sans mes microbes car je penses que je couvre quelque chose , d'ailleurs pas dit que je ne vais pas aller me recoucher ce matin , à peine levée je penses déjà à me recoucher . bisous

Écrit par : christiane | 07/05/2009

Les commentaires sont fermés.