20/04/2009

La bêtise de laisser trace.

Afficher l'image en taille réelleJe crois ne pas être le seul, bêtise ou non, d’avoir une envie, souvent bien inconsciente, de laisser une trace derrière moi. Ecrire, par exemple, fait partie de ce désir, de ce souhait pourtant bien futile de vouloir se prolonger au-delà de la mort. Bête et futile en effet lorsque le réalisme nous enseigne, nous montre, les ignorés que sont aujourd’hui de grands écrivains. Nous ferions, je ferais mieux certainement de me contenter de l’éphémère de la vie et de m’en faire une raison ! Simple à raisonner, moins simple à s’y accommoder…

Depuis tout temps, l’homme a toujours tenté, rêvé de prolonger sa vie dans une éternité, particulièrement via des cultes et religions. Ces religions, toutes d’ailleurs créées par l’homme, ont d’ailleurs fondé leur fond de pouvoir et de commerce sur l’espérance d’un au-delà.

Il n’y a évidemment pas que l’écriture, l’art ou la religion qui font partie de se désir d’éternité. Nos enfants font certainement aussi partie de ce désir inconscient ou non, bête ou intelligent, de nous prolonger. Si la généalogie est redevenue à la mode, je crains qu’elle ne suffise au prolongement espéré !

Bizarre cette crainte des vivants et des morts de tomber dans l’oubli…

Je comprends évidemment mieux notre crainte d’être oublié ici-bas, notre besoin de l’autre, mais tout compte fait, aurons-nous encore besoin de cela quand nous redeviendrons poussière ?

Mon désir de laisser trace ne vient pas du fait que je me considère comme indispensable. Les cimetières en sont peuplés et le monde tourne encore. Je n’arrive donc pas à bien comprendre ma peur de l’oubli une fois disparu.

Elle est là. Elle ne m’empêche heureusement pas de bien vivre, de même bien accepter ma solitude fondamentale d’homme, mais elle est là comme éternelle interrogation qui ne trouvera certainement jamais réponse.

Commentaires

Un coucou au passage Je tenais passé , avant d'aller m'effrondrer dans le canapé . je te souhaite une bonne fin d'après-midi . Bisous

Écrit par : christiane | 21/04/2009

(°O°) Coucou mon cher Mik !
C'est vrai que le plaisir que l'on trouve dans l'écriture ou autre forme d'art trouve un peu sa naissance dans la volonté de laisser une trace mais aussi dans la crainte d'être oublié et l'envie d'être reconnu. Et n'oublions pas la possibilité mise à la portée de tout un chacun de tirer des photos et tourner des films qu'on classe dans des albums ou des fichiers dans l'ordinateur !
Si personnellement j'écris et dessine, c'est d'abord pour mon plaisir car j'y trouve un épanouïssement de plus en plus grand. Par contre, je partage difficilement ce que j'ai réalisé mais, à la demande de certains, je finis par le faire un peu.( Merci pour ton commentaire sur mon nouveau blog ! J'ai apprécié.)
En ce moment, j'écris une petite nouvelle pour un concours entre bibliothèques. L'an dernier, je faisais partie du jury mais cette année, j'ai préféré participer (et voir aussi un peu où je me placerais, n'est-ce pas !!! :O))
Bonne fin de journée Mik et au plaisir de te lire bientôt,
bises ensoleillées
Jo

Écrit par : Jo | 21/04/2009

laisser des traces il ne faut pas écrire ou être connu pour laisser une trace de soi. Mais si on parvient à écrire un vrai roman, c'est l'absolu !
j'en rêve comme beaucoup car j'aime écrire et penser. Faut-il encore avoir la chance d'intéresser une maison d'édition. La Belgique, à ce niveau, est aussi "politiquement correcte" que la presse et tout ce qui dirige ce pays !!
bise

Écrit par : la pomme | 21/04/2009

Laisser trace.... C'est évident quand on a la possibilité de pouvoir écrire sa vie dans un livre on laisse toujours une trace .Autrement dans le coeur et l'esprit des gens qui nous aime , on laissera toujours une trace de souvenirs et ceux qui aiment vraiment , n'oublierons jamais les passages de leurs vies et de ceux qui l'on entouré. Même parfois un simple objet appartenant à la personne disparue , peut faire revenir pleins de souvenirs en nous . Je te souhaite une très agréable journée .Bisous

Écrit par : christiane | 22/04/2009

Bonjour Mik La seule trace que je veux laisser, c'est celle qui subsistera dans le coeur de mes enfants :)

Écrit par : Manureva | 23/04/2009

Les commentaires sont fermés.