02/02/2009

La bêtise de l'expertise.

Nous sommes à une époque où la référence aux experts ne fait que croître.

Plus personne ne sait décider sans se revendiquer au préalable d’un audit ou d’une expertise de spécialistes ou de dits grands managers.

Notre société post-industrielle a engendré une pléiade de bureaucrates qui instrumentalisent toute les politiques. L’exemple des experts économiques dans la crise actuelle en est une belle illustration..

Mais il n’y a pas que les experts économiques. La Justice n’ose plus se prononcer sans une série de rapports d’experts divers. La stratégie de l’information, de la publicité, de la consommation s’opère à travers des analyses expertes.

La vison d’un monde globalisé est devenue tellement complexe qu’on peut se demander si seuls des grands cerveaux peuvent encore y voir clair !

Il n’y a pas un seul sujet d’actualité qui ne fasse appel à une expertise qui soit hyper médiatisée.

Mais à côté des experts reconnus, appréciés ou non, nous trouvons de plus en plus de simples citoyens qui diffusent, notamment et principalement par le net toute une série d’analyses diverses qui valident, commentent, modifient et critiquent l’information qu’ils reçoivent.

Je fais d’ailleurs partie de ceux-là. Mais plus sérieusement d’autres excellent  à la collaboration d’outils de connaissances, comme par exemple l’encyclopédie libre Wikipedia.

Qui croire, comment sélectionner dans le flot immense des expertises les plus diverses le vrai du faux ? Comment filtrer le bon grain de l’ivraie ?

Avouons que les prévisionnistes les plus experts, les grands financiers et managers, les grands « contrôleurs » du monde se sont souvent plantés. Que les psy ont mal diagnostiqué. Que les plus grands chirurgiens ont commis des erreurs, etc.

Les bureaux d’expertises rivalisent entre-eux, se font concurrence, les médias se jalousent, se copient et tentent d’obtenir l’expert le plus médiatique.

A vrai dire, je ne sais trop que penser de tous ces experts. La bêtise serait en tout cas de croire exclusivement à ce que d’aucuns revendiquent.

La crise actuelle démontre bien la fragilité de l’expertise, surtout dans ce qu’elle comporte de prospectif. Les vrais experts doivent se montrer humbles, comme nous d’ailleurs. Ils ne doivent surtout pas être récompensés quand ils se trompent et ne recevoir aucun parachute doré !

Le commun des mortels, mais aussi bien des responsables, ne sait plus qui croire.

La bêtise serait de rejeter tout en vrac, mais aussi d’adhérer trop vite et de façon aveugle aux dires des experts.

La vérité ne se trouve d’ailleurs jamais dans la foi, religieuse ou non, elle réside tout simplement dans l’ouverture d’esprit.

Commentaires

le problème cher mik c'est que certains cas demandent impérativement l'avis d'un expert ! sans quoi on perd ! et l'argent...y en a besoin non ?
Même les grands cerveaux ne voient plus clair...et quand c'est le cas, ils voient le drame à l'horizon. Certaines expertises donnent froid dans le dos et laisse le fragile humain que nous sommes dans le brouillard total. Comment reconnaitre le vrai du faux ? Qui croire ?
Que de questions n'est-ce pas ?
la bêtise est bien plus vaste en ce bas monde que l'on ne s'imagine. ..
bises

Écrit par : J.T | 02/02/2009

mhum ah oui y a les Experts Miami etc etc...c'est pas de ceux là que tu parles ? okay ;))
mais bon au moins ceux là sont amusants et divertissants ;)
les autres pfff me saoulent et en plus coûtent de l'argent

passe une belle fin de soirée Mik :)
gros kiss

Écrit par : bio | 02/02/2009

coucou Mike Oui effectivement quand on parle d'expertise il y en a dans tous les domaines . Cela doit être hier ou avant hier je ne sais plus j'écoutais brièvement un reportage à la télévision comme quoi parfois les experts peuvent être très ennuyeux , cela se passe en amérique . je ne saurais plus pur dire pour quoi exactement on avait du faire recours à un expert ( je penses que c'était pour une personne qui avait souscrit une assurance , est-ce une assurance maladie ou autre , je me rappelles plus) Mais l'expert tentait de trouver la faille dans la déclaration de la personne pour éventuellement ne pas payer l'argent que lui devait l'assurance .
Une histoire concernant un formulaire que la personne avait du remplir lors de la souscription de l'assurance , questionnaire point de vue santé . Enfin quelques choses d'assez complexe malgré tout . Je comprend que l'on expertise pour enrayer la fraude mais de là à éplucher une questionnaire médicale ...il faut le faire . Je te souhaite de apsser une très agréable journée . Bisous

Écrit par : christiane | 03/02/2009

Les commentaires sont fermés.